Terrain isolé: Projet d'autosuffisance

 

Bonjour à tous,

Je suis un citadin (Ile-de-France) de 29 ans très inquiet pour son avenir (avec une petite tendance survivaliste et écologiste), qui recherche dans toute la France un terrain pour tenter de vivre en autosuffisance, en mettant un point d’honneur à rester proche et respectueux de la nature environnante.
Les caractéristiques du terrain que je recherche sont les suivantes:

1) Le terrain est isolé: loin des routes et des habitations (si le terrain est difficile d’accès en véhicule et même à pieds, cela n’est pas un problème). Je souhaite rester discret, à l’abris des regards, dans le silence.
2) La superficie fait au minimum 1 hectare. Si le terrain est plus grand, alors je ne peux que m’en réjouir
3) Le terrain comporte une zone boisée et une zone plus découverte pour y faire un potager
4) Présence naturelle d’eau sur le terrain (source, ruisseau, rivière, etc)
5) Possibilité d’y installer/(re)construire de quoi dormir sur place. Cela doit être un bâtiment cadastré (comme une cabane, une grange, un petit chalet, un mazet, une ruine, etc).
Ce dernier point me semble important car ma hantise est de m’investir sur un terrain pour finalement être expulsé de celui-ci par le maire de la commune. C’est également pour cela que je préfère que le terrain soit isolé.
6) Même si je cherche ce terrain dans toute la France, j’ai une préférence pour les régions relativement sauvages, boisées avec un peu de reliefs et un climat pas trop sec pour que le potager soit réalisable, notamment dans les années à venir (si je prends en compte que la température va monter).
Cela fait plus d’un an que je recherche un terrain. J’ai eu plusieurs occasions d’en acheter un mais les belles offres appelant de nombreux intéressés, la concurrence m’a toujours devancé jusqu’ici.

Pour terminer, je précise que ce projet d’autosuffisance est un projet que je souhaite mener seul. Je trouve les projets d’éco-village très bien mais je préfère me défaire des contraintes de la vie en groupe. Non pas que je sois asocial, bien au contraire. Mais je préfère que mon « chez moi » soit un endroit sans nuisances, et sans obligations envers les autres. Vivre libre, c’est souvent vivre seul, comme dirait Renaud.
Je ne sais pas exactement si cela se fait ici, mais je suis disposé à acheter la parcelle, si cela le nécessite (personnellement, je préfère).

Merci de votre attention
Cordialement
Anthony.C

FAQs

Q Budget

20 000 euros maximum

Q Régions

Pourquoi pas:
- Pyrénées
- Corrèze
Je reste ouvert aux autres régions bien évidemment.